Radio-Canada
À Ottawa, les libéraux perdent quelques plumes
Mise à jour le vendredi 31 mai 2002
.
.
Les questions d'éthique n'empêchent pas les Canadiens de dormir et les chiffres d'aujourd'hui ne sont pas très différents de ceux d'il y a dix ans. Ainsi, 43 % des Canadiens pensent que le gouvernement Chrétien est corrompu, 26 % qu'il est honnête et 30 % n'ont pas d'opinion. 29 % des Canadiens croient que le gouvernement de Jean Chrétien est plus honnête que celui de Brian Mulroney, mais 50 % pensent que c'est du pareil au même. 15 % des répondants estiment que Brian Mulroney était plus honnête.

Bref, aucun parti ne se détache vraiment quand il s'agit d'honnêteté. À la question: «Quel est le parti le plus apte à faire face aux problèmes de corruption?» Les libéraux ont 26 %, l'Alliance, 11%, le NPD et les conservateurs, 10%, et le Bloc, 4%. Les libéraux, même s'ils sont encore largement en tête, ont tout de même perdu neuf points depuis janvier, dont cinq dans les deux dernières semaines. Le Parti libéral obtient aujourd'hui 45,8 % des intentions de vote au Canada, 46 % au Québec; l'Alliance Canadienne a 16,5 % au Canada, 3% au Québec. Les conservateurs récoltent 13,2 % au Canada, 5 % au Québec; le NPD a 12,6 % au Canada et un surprenant 10 % au Québec. De son côté, le Bloc Québécois obtient 36 % au Québec et se retrouve 10 points derrière Jean Chrétien.Seul le NPD d'Alexa McDonough a fait de très légers gains, mais dans l'ensemble, aucun parti d'opposition ne profite vraiment du malheur des libéraux.

Le sondage a été effectué auprès de 1217 personnes, entre lundi et mercredi. La marge d'erreur est de 2,8 %.